* *

  Racine passera, comme le café.
   Mme de Sévigné

* *
Philosophes
Ressources pédagogiques
+ Sujets de dissertation et textes
+ Textes en langue étrangère
+ Elaboration des cours
+ Exercices philosophiques
+ Auteurs et oeuvres
+ Méthodologie
+ Publications des professeurs de philosophie de l'académie
+ Ressources en ligne
Bases de données
L'Etat

N'oubliez pas de cliquer sur les liens des différentes problématiques, afin d'accéder à un choix de textes relatifs à cette problématique particulière.
Avertissement : Les textes proposés ici étaient, pour beaucoup, susceptibles d'être classés dans plusieurs problématiques. Nous avons cependant choisi de ne les faire apparaître qu'une seule fois, c'est pourquoi il ne faut pas hésiter à explorer toutes les problématiques, afin de trouver un texte vous intéressant.

I. Qu'est-ce que l'État ?


1. Etat et politique


- L'Etat est-il l'objet essentiel de la théorie politique ?


2. L'existence de l'Etat (la naissance de l'Etat)




3. L'essence de l'Etat

II. Quelle est la fonction de l'État ? (à quoi sert l'État ?)

- L'État est-il un mal nécessaire ?

- L'Etat est-il plus à craindre que l'absence d'Etat ?

- Peut-on se passer de l'État ?

- Doit-on tout attendre de l'État ?

- Peut-on dire avec Hölderlin que : « Ce qui fait de l'Etat un enfer, c'est que l'homme a voulu en faire son paradis. » ?

1. Assurer le bien commun (et en premier lieu la sécurité des citoyens)...

- La recherche du bien commun est-elle le fondement et la limite de la souveraineté de l'Etat ?

- L'intérêt de l'Etat coïncide-t-il avec le bien commun ?

- La raison d'être de l'État est-elle de garantir la sécurité du citoyen ?

- Le rôle de l'Etat est-il de faire régner la justice ?

- Peut-on concevoir la justice sans l'Etat ?

- L'Etat a-t-il pour but de maintenir l'ordre ou d'établir la justice ?

- La justice ne relève-t-elle que de l'Etat ?


5. Assurer l'éducation des citoyens


La conception libérale de l'Etat


III. L'individu, la société, le citoyen, dans leur rapport à l'État

1. Le citoyen et l'État

Les dangers du despotisme


- Faut-il distinguer le citoyen dans l'Etat et l'individu dans la société ?

- L'État doit-il éduquer les citoyens ?

- L'Etat a-t-il besoin de la mémoire des citoyens

- L'Etat est-il l'ami ou l'ennemi de l'individu ?

- Est-il dans la nature de l'Etat de refuser les différences ?

- L'Etat a-t-il, selon vous, un rôle à jouer dans la vie privée ?

- L'Etat peut-il assurer à la fois la liberté et la sécurité des individus ?

- Peut-on reconnaître un droit de révolte contre l'Etat ?

- L'État est-il l'ami de tous en même temps que l'ennemi de chacun ?

- L'Etat restreint-il la liberté individuelle ?

- La recherche de l'autonomie individuelle est-elle incompatible avec l'existence de l'État ?

- L'État est-il, pour la liberté de l'individu, un obstacle ou une condition nécessaire ?


a. L'individualisme


3. La société et l'État

- Une société peut-elle se passer d'État ?

- Peut-il y avoir une société sans Etat ?

- Peut-on penser une société sans État ?

- Peut-on se passer de l'État ?

- L'Etat peut-il être une menace pour la société ?


IV. Le pouvoir de l'État et ses limites



- Par quelles voies un Etat peut-il exercer sa souveraineté ?
- A quelles conditions le pouvoir de l'Etat est-il légitime ?

2. Les limites du pouvoir de l'Etat


- Faut-il accorder le moins possible à l'Etat ?

- Pour limiter le pouvoir de l'Etat, peut-on s'en remettre à l'Etat ?

- Le pouvoir de l'Etat est-il facteur de liberté ou d'oppression ?

- Pourquoi l'union du droit et de la force dans l'Etat est-elle un problème ?

- La violence exercée au nom de l'Etat est-elle fondamentalement différente de toutes les autres formes de violence ?

- La morale relève-t-elle de la compétence de l'Etat ?

- L'Etat doit-il être sans pitié ?


La conception libérale de l'Etat


3. La "raison d'État"

- L'emploi du mot « raison » est-il légitime dans l'expression « la raison d'Etat » ?

- Y a-t-il vraiment une « Raison d'Etat » ?

- Peut-on subordonner les Droits de l'homme à la raison d'Etat ?

- La « Raison d'Etat » : peut-on tout justifier en son nom ?

- Un gouvernement peut-il légitimement, dans certaines circonstances, agir à l'encontre des lois ?



- La violence exercée au nom de l'Etat est-elle fondamentalement différente de toutes les autres formes de violence ?


- L'Etat n'impose-t-il l'obéissance que par la force matérielle ?

- Est-il légitime de faire prévaloir les exigences de la conscience sur celles de l'Etat ?

- L'obéissance à l'Etat est-elle toujours une obligation ?

- L'Etat peut-il exiger de chacun qu'il travaille ?


VI. État et liberté

- Peut-on affirmer que la force de l'Etat fait la liberté des citoyens ?

- La liberté est-elle possible sans un État pour la défendre ?

- L'Etat est-il l'ennemi de la liberté ?

- La fin de l'Etat est-elle la liberté ?

- L'autorité de l' État est-elle compatible avec la liberté des individus ?

- L'Etat restreint-il la liberté individuelle ?

- Qu'est-ce qu'un Etat libre ?

- Le pouvoir de l'Etat est-il facteur de liberté ou d'oppression ?


VII. L'Etat et la religion ; la laïcité




- L'expérience des camps de concentration



Date de création : 03/05/2006 @ 17:39
Dernière modification : 25/01/2008 @ 10:05
Catégorie :
Page lue 136 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

Quoi de neuf sur le site ?
Formation continue
+ Agrégation interne
Actions interdisciplinaires

Philosophie et SVT
Philosophie et physique-chimie

Philosophie et histoire-géographie

Les TICE en philosophie
Visites

 2704 visiteurs

 1 visiteur en ligne

^ Haut ^