* *

  Il n'est pas contraire à la raison de préférer la destruction du monde à une égratignure de mon doigt.   Hume

* *
Philosophes
Ressources pédagogiques
+ Sujets de dissertation et textes
+ Textes en langue étrangère
+ Elaboration des cours
+ Exercices philosophiques
+ Auteurs et oeuvres
+ Méthodologie
+ Publications des professeurs de philosophie de l'académie
+ Ressources en ligne
Bases de données
La religion

N'oubliez pas de cliquer sur les liens des différentes problématiques, afin d'accéder à un choix de textes relatifs à cette problématique particulière.

Introduction

- A quoi reconnaît-on une attitude religieuse ?


II. Les différentes religions


III. L'homme peut-il se passer de la religion ? Le besoin religieux

- L'homme est-il par nature un être religieux ?
- L'homme peut-il se passer de religion ?
- La religion est-elle essentielle à l'homme ?
- L'homme peut-il se passer de croire ?
- A quoi tient la force des religions ?
- Une religion sans croyance est-elle possible ?

A. Pourquoi croire ?


- Le sentiment qu'a l'homme de sa précarité est-il le principal ressort de la foi religieuse ?
- La religion est-elle fondée sur la peur de la mort ?
- La religion est-elle une réaction de défense contre la mort ?
- En quoi le culte des morts est-il signe d'humanité ?
- Peut-on triompher de la mort ?


- La religion est-elle une illusion ?
- La croyance religieuse est-elle une consolation pour les faibles ?
- La croyance est-elle une illusion rassurante ?
- Est-ce faiblesse que de croire ?
- Peut-on vivre sans foi ni loi ?
- La superstition est-elle l'affaire des sots ?
- Une religion peut-elle avoir la même fonction que la philosophie ?
- Ne peut-on fonder l'espoir que sur une croyance religieuse ?

4. L'expérience du sacré

- La religion conduit-elle l'homme au-delà de lui-même ?
- L'homme moderne peut-il et doit-il faire l'expérience du sacré ?
- Toute croyance est-elle dépourvue de valeur pour qui ne la partage pas ?
- Qu'y a-t-il de sacré ?


IV. Dieu


- L'idée que nous avons de Dieu n'est-elle qu'une représentation de nous-mêmes ?
- Que penser de cette définition : " L'homme est un être qui s'invente des dieux " ?
- Dieu est-il, pour le savant, une hypothèse nécessaire ou superflue ?
- Le sentiment religieux implique-t-il la croyance en un être divin ?
- Est-il déraisonnable de croire en Dieu ?


- Dieu est-il mort ?


- Est-il raisonnable d'être croyant ?
- La raison entre-t-elle nécessairement en conflit avec la croyance religieuse ?

- La raison est-elle nécessairement en conflit avec la religion ?
- La raison exclut-elle la foi ?
- Est-il déraisonnable de croire en Dieu ?
- Peut-on expliquer la croyance religieuse sans la détruire ?
- Peut-on combattre une croyance par le raisonnement ?
- L'usage de la raison suppose-t-il le rejet de toute croyance ?
- La foi religieuse exclut-elle tout recours à la raison ?
- La croyance religieuse implique-t-elle une démission de la raison ?


- Croire, est-ce le contraire de savoir ?
- Croire, est-ce renoncer à savoir ?
- Entre croire et savoir, faut-il choisir ?
- Entre croire et savoir, y a-t-il une différence de nature ?
- Le savoir exclut-il toute forme de croyance ?
- Est-ce par ce qu'ils sont ignorants que les hommes ont des croyances ?
- L'esprit religieux n'habite-t-il que les religions ?
- Faut-il croire pour savoir ?
- Croire et savoir.

- Pour connaître, faut-il se détacher de ce que l'on croit ?



- Y a-t-il incompatibilité entre la science et la religion ?
- Les progrès des sciences expérimentales vont-ils à l'encontre de la foi religieuse ?
- Pourquoi le progrès scientifique n'a-t-il pas fait disparaître les religions ?
- La connaissance scientifique abolit-elle toute croyance ?


- La science suppose-t-elle une forme de croyance ?
- Croire en la science, est-ce une forme de religion ?
- La science peut-elle se substituer à la religion ?



3. La notion de miracle


VI. La religion comme fait social

- Les religions empêchent-elles les hommes de s'entendre ?


- Y aura-t-il toujours des religions ?
- La religion peut-elle se définir par sa fonction sociale ?
- Une société peut-elle se passer de religion ?
- La religion n'a-t-elle qu'une fonction de cohésion sociale ?


- Une religion sans dogme est-elle possible ?
- Peut-on ne pas faire son devoir moral au nom de la religion ?
- Qu'est-ce qui distingue la croyance religieuse des autres croyances ?
- Une morale peut-elle être libre de tout lien avec une religion ?
- La religion et la morale ont-elles la même finalité ?

- La religion est-elle une condition nécessaire de la morale ?


Conclusion

- La religion a-t-elle un avenir ?




Date de création : 06/12/2005 @ 12:10
Dernière modification : 20/01/2008 @ 12:01
Catégorie :
Page lue 138 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

Quoi de neuf sur le site ?
Recherche




Formation continue
+ Agrégation interne
Actions interdisciplinaires

Philosophie et SVT
Philosophie et physique-chimie

Philosophie et histoire-géographie

Les TICE en philosophie
^ Haut ^