* *

  Ceux qui brûlent des livres finissent tôt ou tard par brûler des hommes.   Heinrich Heine

* *
Philosophes
Ressources pédagogiques
+ Sujets de dissertation et textes
+ Textes en langue étrangère
+ Elaboration des cours
+ Exercices philosophiques
+ Auteurs et oeuvres
+ Méthodologie
+ Publications des professeurs de philosophie de l'académie
+ Ressources en ligne
Bases de données
La politique


- Y a-t-il un sens à affirmer que tout est politique ?

- L'engagement politique est-il compatible avec la recherche philosophique ?

- Peut-on se passer d'une Constitution ?


- En quel sens peut-on dire que l'homme est un « animal politique » ?



II. Quelle est la fin de la politique ?


- L'action politique peut-elle être autre chose que la recherche du moindre mal ?

- La politique peut-elle viser à autre chose qu'à l'efficacité ?

- Un peuple qui ne veut que le maintien de l'ordre n'est-il pas déjà esclave de son bien-être ?

- Quelle est la mesure de l'efficacité politique ?


1. Le bonheur


- Le bonheur est-il le but de la politique ?

- Le bonheur dépend-il du régime politique sous lequel on vit ?

2. La liberté


- La liberté politique se réduit-elle au pouvoir de vivre tranquillement ?

III. Le pouvoir politique


- Qu'est-ce qu'un pouvoir légitime ?

- Le pouvoir politique est-il nécessairement violent ?

- Le pouvoir politique peut-il échapper à l'arbitraire ?

- Peut-on concevoir un pouvoir juste ?

- En quoi le pouvoir du peuple serait-il légitime ?

- L'opinion peut-elle être le guide du pouvoir politique ?

- Le pouvoir repose-t-il sur la contrainte ou sur le consentement ?


1. L'organisation du pouvoir politique

- Tous les problèmes politiques sont-ils des problèmes d'organisation ?

a. Le problème du meilleur régime

- Le bonheur dépend-il du régime politique sous lequel on vit ?

b. L'Etat et le pouvoir politique


3. Le pouvoir tyrannique


IV. L'action politique

1. La politique : art ou science ?


- La politique est-elle une science ou un art ?

- La politique est-elle une technique ?

- La compétence technique peut-elle fonder l'autorité politique ?

- Qu'est-ce que la compétence en matière politique ?

- La science et la technique peuvent-elles aider à résoudre les problèmes politiques ?

- La politique est-elle une science ?

- Faut-il souhaiter que la politique soit une science ?

- La politique n'est-elle que l'art de capter à son profit les passions des autres ?

- Les sciences politiques nous dispensent-elles de la réflexion politique ?


2. Légitimité de l'action politique


a. Qu'est-ce qui doit guider l'action politique ?

- L'opinion peut-elle être le guide du pouvoir politique ?

- L'action politique doit-elle être guidée par la connaissance de l'histoire ?

- Que vaut, en politique, la règle de la majorité ?

- L'action politique s'exerce-t-elle sur les choses ou sur les esprits ?

- Les utopies sont-elles inutiles ?


b. La responsabilité politique


- La responsabilité politique n'est-elle réservée qu'à ceux qui gouvernent ?

- La politique est-elle l'affaire de tous ?


c. Politique et morale, justice


- Peut-on refuser d'obéir à la loi politique par respect pour la loi morale ?

- Quels rapports la politique entretient-elle avec la morale ?

- Le politique est-il en droit de faire abstraction de la morale ?

- Est-il sensé d'exiger la justice en politique ?

- Toute politique n'est-elle qu'une lutte pour le pouvoir ?



e. Politique et violence ; politique et non-violence


- Le pouvoir politique est-il nécessairement violent ?

- L'ordre politique exclut-il la violence ?

- La violence peut-elle, comme beaucoup le croient, être considérée comme le fondement de tout ordre social ?

- La violence exercée au nom de l'Etat est-elle fondamentalement différente de toutes les autres formes de violence ?

- Le pouvoir le plus violent ne serait-il pas celui de la non-violence ?

- La violence peut-elle être un remède à l'injustice ?

- Le droit a-t-il pour fin d'abolir la violence ?

- Une violence légale est-elle une violence ?

- Les sanctions de la loi sont-elles une violence comme une autre ?

- Est-il juste de combattre la violence par la violence ?

- Les passions sont-elles à l'origine des désordres politiques ?


- La notion de violence


- La force et la violence ont-ils même origine et même but ?

- Où commence, où finit la violence ?
- Le discours peut-il abolir la violence ?
- Justifier la violence par un discours, est-ce nécessairement se contredire ?
- Peut-on dire que la pire violence est celle des mots ?
- En quel sens un contemporain a-t-il pu dire : « La violence n'est pas la solution d'un problème. - Elle est elle-même un problème. » ?
- La violence est-elle toujours destructrice ?
- La raison est-elle génératrice de violence ?
- Violence et vérité sont-elles nécessairement incompatibles ?


f. La notion de révolution politique

- Quand peut-on parler de révolution

- Faut-il préférer la révolte à la résignation ?

- Peut-on admettre l'idée d'un droit à la révolte ?

- La révolte peut-elle se réclamer de la justice ?



- La propagande politique est-elle un obstacle à l'exercice de la démocratie ?


h. Mensonge et politique


3. Spécificité de l'action politique


a. Le politique et l'économique


- En quel sens l'« économique » est-il aussi politique ?

- Le politique n'est-il que l'expression de l'économie ?

- La référence aux « contraintes économiques » est-elle, dans le gouvernement des hommes, autre chose qu'un alibi ?


b. Peut-on parler d'une science politique ?


- Tous les problèmes politiques sont-ils des problèmes d'organisation ?

- Peut-on légitimer rationnellement ses opinions politiques ?

V. Démocratie et citoyenneté


1. La démocratie


- La démocratie consiste-t-elle à demander l'avis de chacun sur tout ?

- La propagande politique est-elle un obstacle à l'exercice de la démocratie ?

- La démocratie peut-elle échapper à la démagogie ?

- Peut-on critiquer la démocratie ?

- Qu'est-ce qu'être démocrate ?

- La démocratie consiste-t-elle à demander l'avis de chacun sur tout ?

- En quel sens l'égalité entre les hommes est-elle la condition et la fin de la démocratie ?


2. La notion de citoyen


- Etre citoyen, est-ce un droit ou un devoir ?

- Peut-on être citoyen du monde ?

- L'inégalité des hommes rend-elle impossible l'égalité des citoyens ?


3. L'Etat et le citoyen


Les dangers du despotisme

- Faut-il distinguer le citoyen dans l'Etat et l'individu dans la société ?

- L'État doit-il éduquer les citoyens ?

- L'Etat a-t-il besoin de la mémoire des citoyens




Date de création : 15/06/2006 @ 10:22
Dernière modification : 30/11/2007 @ 21:17
Catégorie :
Page lue 141 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

Quoi de neuf sur le site ?
Formation continue
+ Agrégation interne
Actions interdisciplinaires

Philosophie et SVT
Philosophie et physique-chimie

Philosophie et histoire-géographie

Les TICE en philosophie
^ Haut ^